Valium Order Online
hosting menu left
hosting menu right

Buy Diazepam Rectal Tubes

 

Adieu Berthe !

Novembre 2015, 39'


 

Ce film est le dernier volet sur l'évolution urbaine et humaine de la cité Berthe de La Seyne-sur-mer, après 14 ans de films tournés au sein de cette cité.

L'idée de départ était de suivre l'ensemble des travaux et de voir comment les habitants le vivaient. Alors que le 3e volet "Les ouvriers, la zermi et la médiathèque" montrait enfin l'émergence de nouveaux bâtiments (comme cette médiathèque dans le titre) et la nouvelle dynamique qui naissait, nous avons dû terminer notre travail documentaire avec les habitants en témoignant de la fin du quartier le Germinal: cela nous emmène de la fête de fin de quartier organisée par ces habitants jusqu'au début de la destruction des tours du quartier.

 

UN FILM DE NATACHA CYRULNIK
MIXAGE PIERRE ARMAND, STUDIO LEMON
PRODUCTION LA COMPAGNIE DES EMBRUNS
SOUTENU PAR LE DISPOSITIF DU MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION "POUR UNE DYNAMIQUE CULTURELLE DANS LES QUARTIERS" ET "PASSEURS D'IMAGES"
ET PAR LE CUCS (VILLE DE LA SEYNE-SUR-MER, TOULON PROVENCE MÉTROPOLE ET LE CONSEIL RÉGIONAL PACA.

Cœur

 Ce film a été projeté:

  • le 2 février 2016 à 19h au cinéma Le Royal à Toulon.
  • le 11 février 2016 à 14h30 au Centre Social Nelson Mandela, au coeur de la cité Berthe de La Seyne-sur-mer.
  • le 12 février 2016 à 18h au bibliothèque du Clos saint-Louis, à La Seyne-sur-mer.
  • le 13 février 2016 à 14h30 à la médiathèque André Chédid, au coeur de la cité Berthe de La Seyne-sur-mer.
  • Le 11 Novembre 2016 à 11h, dans le cadre du Festival Image de ville, « Des cités et des paroles » à la salle Armand Lunel de l’Institut de l’Image à la cité du livre d’Aix-en-Provence.

L’enfant revient quand on vieillit

2001, 25’

 

Natacha Cyrulnik a réalisé un documentaire de 25 minutes, L’enfant revient quand on vieillit, avec la complicité des personnes âgées.

Le parti pris était que ces personnes se décrivent seulement en fonction des quinze premières années de leur existence mais les échanges ont suggéré que le lieu de leur naissance et de leur enfance était tout aussi important.

 

UN FILM DE NATACHA CYRULNIK,
COPRODUCTION LA COMPAGNIE DES EMBRUNS ET LA COMPAGNIE DE LA LUCARNE

Avec Henri Castel, Rosette, Me garcia, Marinette, Liliane, Me Selles et les autres de l'hôpital Beauséjour à Hyères, et Lily, Suzanne, Maryse, Berthe, et les autres du CHITS de La Seyne-sur-mer. Avec l'aide de Nicole Lafay, Audrey Baot, Béatrice Chetboune et Danièle Forest.

 

 

Ce film a été projeté au théâtre Denis à Hyères-les-palmiers et au théâtre Antoine Vitez à Aix-en-Provence (2001).

Une ville... le monde...

2003, 24’

 

Le film «Une ville... le monde...» réalisé par Natacha Cyrulnik, raconte comment, à partir d’une ville (Hyères) et de ses habitants, c’est le monde entier qui est convoqué.

 

 

UN FILM DE NATACHA CYRULNIK,
PRODUCTION DE LA COMPAGNIE DES EMBRUNS
AVEC LE SOUTIEN DE LA POLITIQUE DE LA VILLE D'HYÈRES ET DU CONSEIL RÉGIONAL PACA
réalisé à partir du projet "Parcours de mémoire" de la ville d'Hyères, avec l'aide de Nicolas, Roy, Philippe Colinot, Marie Calmet, Tounés Hadji, Mireille Tessereu, les élèves et les parents de l'école maternelle Val des pins, Odile Jacquemin, Jean-Louis Pacitto, l'association "Mémoire à lire, territoire à l'écoute", Beaudoin Guyon, Me Apex de l'école Michelet, Christine Buzzo de RCVM, Me Panza du Collège Marcel Rivière, Céline Hernandez du foyer Avom, et tous les personnes qui ont bien voulu raconter leur histoire à partir de la ville d'Hyères en Mars 2003.

 

 

Ce film a été projeté durant une semaine au parc Hotel de Hyères-les-palmiers au printemps 2003 et à Toulon dans le cadre d’une carte blanche à Natacha Cyrulnik, organisée par Samira film, en 2006.

Quand Alex, Charles, Lesly et les autres... aiment

2002, 27’

 

Natacha Cyrulnik est allée, dans le Var, sur la plage, à la sortie des lycées, dans les boîtes de nuit, pour rencontrer les jeunes et leur demander ce qui les préoccupait. Les garçons, les filles, l’amour, sont devenus notre sujet de conversation. Petit à petit l’importance qu’ils attachent, ou pas, au sida dans leur vie quotidienne s’affirme.

 

UN FILM DE NATACHA CYRULNIK,
PRODUCTION LA COMPAGNIE DES EMBRUNS, AVEC LE SOUTIEN DU CONSEIL GÉNÉRAL DU VAR

Avec Anne, Julien, Cécilia, Sémi, Mickaël, Daïdi, Alexandre, Iris, Ipticem, Wafa, Charles, Lesly, Alex, Antoine, Gérard, Jean-François, Louise, Jérôme, Arnaud, Claire, marie, Ludivine, Béatrice, Farida, Tatiha, Halima, Naowel, Igued, Agnés, Souâd, Samira, Lahcem, Youssef, Amélie, Déborah, Anne-sophie, Pauline, Marjorie, Anne-Laure, Fougd, Léopold, Stéphanie, Emilie, Farid, François, Olivier, Alexandra, Linda, Julie, Florian, Jonathan, Jessica, Matthieu, David, Sim, Teva, et Nicolas.

 

 

Il a notamment été diffusé au comédia à Toulon (2006), à la salle Appolinaire à La Seyne-sur-mer (2006), à Cabrières d’Avignon dans le cadre du festival « tout court » organisé par le ministère de l’Agriculture (2006), aux rencontres audiovisuelles de Toulon et du Var (2007), au festival du lycée agricole de Nancy en partenariat avec le ministère de l’Agriculture (2007), à la petite bulle à Toulon (2007), pendant 6 mois durant l’exposition « L’amour, comment ça va ? » au Parc de la Vilette à Paris (2008), au centre Social sainte-gabriel à Marseille (2008), à l’espace culturel la Busserine à Marseille (2008), au collège Marseilleveyre à Marseille (2008), sur LCM (La chaîne Marseille) (2008).

Il a, dernièrement encore (2010), été projeté à l'Alhambra Cinémarseille dans le cadre de rencontres avec des jeunes des centres sociaux à Marseille afin de favoriser, à l'issue de la projection, un débat sur le thème de l'amour...

 

La Navale vivra... autrement !

2006, 51'

 

 

«La Navale vivra» était l’inscription sur la principale banderole que les employés du chantier naval de La Seyne-sur-mer mettaient à l’avant des nombreuses manifestations qu’ils ont pu faire dans toute la France pendant plusieurs années.
Ces revendications syndicales sont restées ancrées dans la mémoire des seynois et des 11 000 familles des environs qui vivaient au rythme des chantiers et qui se sont retrouvés démunis à leur fermeture.
Puis, les bâtiments ont été rasés.
Comment les seynois vivent-ils de manière intime un bouleversement urbain tel que la fermeture puis la destruction des chantiers? Comment se projettent-ils vers l’avenir?
ll semble que la culture soit une piste pour apprivoiser cette douleur et en faire quelque chose qui va aider à se construire...


Avec la participation de Michel Breil, M. Colonna et ses collégues de l’Amians, Gérard Rinaldi, Jacqueline et Claudine Herrero au Chantiers de la Lune, Gilles du Comédia Café, Joyce Pernelle, et toutes les personnes qui ont bien voulu témoigner de leur histoire et de leur rêve …

 

UN FILM DE NATACHA CYRULNIK
MUSIQUE DE YANNICK LEMESLE
PRODUCTION LA COMPAGNIE DES EMBRUNS
AVEC LE SOUTIEN DU CONSEIL RÉGIONAL PACA, DU CONSEIL GÉNÉRAL DU VAR ET DE LA SEYNE-SUR-MER

 

Buy Generic Diazepam

 

Ce film a été diffusé à l’occasion de l’émission Pop’art sur F3 Méditerranée (2006), à la salle Appolinaire de La Seyne-sur-mer (2006), à l’espace des Arts au Pradet (2007), à l’école des Beaux-Arts à Toulon (2007), sur LCM (La chaîne Marseille) (2008), à la bibliothèque du Clos saint Louis à La Seyne-sur-mer (2009), et à l'école des beaux-arts de La Seyne-sur-mer (2009).

Sous-catégories


La compagnie des Embruns 06 82 134 724website hosting main area bottom